DES CHOSES QUI DEVRAIENT VOUS EMPÊCHER

D'ACHETER UNE PÉDALE TROP CHERE …

 

ASTUCES


Le monde des pédales "boutique", c'est à dire produites en petites séries, a récemment été entaché de plein de scandales et d'arnaques en tout genre, combiné avec des stratégies commerciales plus que discutables. Profitant de l'excès de confiance des gens envers une petite compagnie, certains constructeurs boutiques se permettent les pires madofferies et arnaques. Que faire pour dépister les constructeurs malhonnêtes au milieu de la communauté plutôt bon enfant des constructeurs à petite échelle ? Voici quelques pistes ! 

1. N'achetez pas de pédales avec du "goop" (et oui, cela comprendaussi la Klon Centaur). La "goop" est une sorte de résine noire qui recouvre le circuit et ses composants. Les fabricants prétendent souvent qu'elle permet de protéger les composants ou d'éviter la corrosion de ceux ci... Evidemment, ce n'est pas vrai ! La plupart du temps, cela sert à camoufler grossièrement que le circuit a été copié d'une autre pédale, ou à empêcher aux concurents de le copier. Tentative un peu ridicule car il est possible de l'enlever (difficilement,cela peut aboutir à la casse de composants). Le plus gros problème est que cela vous empêche de remplacer un composant en cas de panne, car ils sont complètement inclus dans cette horrible pâte noire dégueulasse. Parfois, la goop sert même à camoufler que le circuit est en fait celui d'une pédale chinoise à 30 dollars ! Donc goop = énorme problème de confiance avec le constructeur (pourquoi camoufler le circuit à ses clients, si ce n'est qu'il y a une entourloupe quelque part ?), et possiblement des pannes irréparables !

 

Qui a renversé du pétrole sur ma Klon ?!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. N'achetez pas de pédales analogiques types fuzz / overdrives à plus de 250 euros (exception fait des pédales de collection type vintage) L'électronique n'est pas un domaine cher, surtout en analogique. La plupart du temps, surtout pour les fuzz / distorsion / overdrive, l'élément le plus cher de la pédale est la boite ! Quand vous achetez une pédale au dessus de cette barre des 250 euros, il faut commencer à se poser de sérieuses questions sur le circuit... Bien sûr, il y a des exceptions, mais quand je vois des gens comme Vemuram qui se permettent de vendre des pédales d'overdrive toute bêtes à 350 euros, je me dis que la marge doit être sympa ! Une pédale excessivement chère ne sonnera pas forcément mieux (cf point 5). Après, il est normal qu'un fabricant fasse de la marge (il faut bien qu'il en vive), il ne faut pas tomber dans l'excès inverse non plus. Attention, cela ne s'applique pas aux pédales numériques, ou le temps de développement est bien plus important, et où les microcontroleurs peuvent se révéler assez chers !

Voilà un truc complètement incroyable !

Une fuzz face (donc 10 composants) pour 400 dollars ?! C'est le prix d'un bon petit ampli !

 

 

 

3. Ne dépensez pas trop pour des composants "top qualité". Aujourd'hui, la différence de prix entre un composant correct et un composant de haute qualité est relativement faible. Par exemple, entre un condensateur basique type MKT et le top du film, un Wima MKP2, il y a une différence 20 centimes. De plus, certains composants "haute qualité" du type condensateurs pour audiophiles ou résistances de précisions ne sont vraiment pas nécessaires dans des circuits aussi simples et tolérants que les pédales d'effet pour guitare. Même des transistors NOS ou rares ont souvent des alternatives plus abordables. Ne gaspillez pas votre argent pour des composants rares ou ultra qualité si vous cherchez un son en particulier. Cela ne se justifie que dans le cadre d'une réplique exacte d'une vieille pédale par exemple.
 
4. Regardez l'intérieur avant d'acheter. Tout le monde devrait pouvoir savoir exactement ce qu'il est en train d'acheter. Achèteriez vous un ordinateur sans regarder ses performances et caractéristiques ? Achèteriez vous des objets sans savoir de quoi ils sont fait ? Non, bien sûr ! C'est la même chose avec les pédales d'effets ! Demandez à voir l'intérieur avant, ou cherchez des photos du circuit de la pédale. Cela vous permettra de savoir quels composants sont utilisés, la complexité globale du circuit, de quel circuit elle s'inspire... etc. Par exemple, si le circuit est en composants de surface, il y a relativement peu de chances qu'il ait été assemblé à la main... Parfois les mentions "handwired" désignent juste le fait de connecter manuellement le PCB aux jacks et 3PDT ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Gauche : Joyo Ultimate Drive (clone de Fulltone OCD à moindre coût)
Droite : Freekish Blues Alpha Drive : une Joyo rebadgée ! 
(avec du "goop", vous vous rappelez du premier point ?) 

 

5. Ne prenez pas en compte la réputation d'une marque, testez avec vos oreilles et pas vos yeux ! La plupart du temps, les gens recommandent un effet car "il sonne mieux". Cependant, quand on fait des tests en aveugle, les gens ont beaucoup plus de mal à dire quelle pédale sonne le mieux ou même laquelle est laquelle ! Votre cerveau modifie votre perception du son selon ce qu'il voit. Un effet psychosomatique vous fera toujours croire qu'une pédale rare / chère sonne toujours mieux que son clone chinois par exemple. Une bête A/B box peut être un très bon moyen de s'apercevoir que les différences sont parfois ténues entre 2 effets ! Ils peuvent toujours sonner différemment bien sûr, mais les différences entre 2 pédales similaires (clones de tube screamer par exemple) peuvent être très ténues. Elles peuvent sonner différemment bien sûr, mais ce sera alors vraiment VOS gout musicaux qui feront la différence, et pas du marketing. Essayez une fois pour voir, c'est assez édifiant !